Aller au contenu principal

Fil d'Arianne

  1. Accueil
  2. Programmation
  3. Pavanes - Quatuor Ellipsos
Saison / Concert / Musique de chambre
Mardi 14 mars 2023 - 20H
Conservatoire & Orchestre de Caen - Auditorium Jean-Pierre Dautel

Pavanes - Quatuor Ellipsos

Quatuor Ellipsos

Tarifs

Avant-concert
Entrée libre

Concert
Plein tarif

Normal : 15€
Abonné : 10€

Partenaires & Groupes 
Normal : 12€
Abonné : 8€

Tarif réduit
Normal : 8€
Abonné : 6€

Jeunes : 6€

Avant-concert

Saison / Avant-concert

Mardi 14 mars 2023 - 19H
Conservatoire & Orchestre de Caen - Petit Auditorium

La pavane à travers les âges

Concert

Saison / Concert / Musique de chambre

Mardi 14 mars 2023 - 20H
Conservatoire & Orchestre de Caen - Auditorium Jean-Pierre Dautel

Pavanes - Quatuor Ellipsos

Distribution

  • , quatuor de saxophones/ Paul-Fathi Lacombe, saxophone soprano /  Julien Bréchet, saxophone alto /  Sylvain Jarry, saxophone ténor / Nicolas Herrouët, saxophone baryton  
    Quatuor Ellipsos

    Quatuor Ellipsos

    quatuor de saxophones/ Paul-Fathi Lacombe, saxophone soprano /  Julien Bréchet, saxophone alto /  Sylvain Jarry, saxophone ténor / Nicolas Herrouët, saxophone baryton
     

    Le Quatuor Ellipsos est un quatuor de saxophones composé de quatre musiciens interprètes : Paul-Fathi Lacombe (saxophone soprano), Julien Bréchet (saxophone alto), Sylvain Jarry (saxophone ténor) et Nicolas Herrouët (saxophone baryton).
    Constitué en 2004 par quatre anciens élèves du Conservatoire National de Région de Versailles et Cergy-Pontoise, le Quatuor Ellipsos a reçu l’enseignement de Paul Meyer et Eric Le Sage au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris.
    En plus des concerts, le quatuor dirige une collection chez la Maison d’édition Gérard Billaudot et le Festival du Souffle au sein duquel se déroule trois Académies internationales : saxophone (Quatuor Ellipsos) orgue (avec Thierry Escaich) et gospel (sous la direction du chanteur Jaja) à l’Abbaye Royale de Celles-sur-Belle. Cette académie d'été accueille de jeunes saxophonistes pour se former auprès du Quatuor Ellipsos et des artistes du festival. 
    Il enregistre pour le label NoMadMusic depuis 2018, deux albums sorties (United Colors et Saxophonie) ainsi qu'un troisième en préparation auquel il faut ajouter quatre autres albums - Medina (2007), Peer Gynt (2009), Bolero (2014) et Sax & Gospel (2017) - produit par le label allemand Genuin Classics et Posellis production.
    En 2015, il suscite l’intérêt des comédiens Chevallier & Laspalès, qui les invite avec eux, à se produire au Zénith de Rouen. À la suite de cet épisode, Michel Drucker les invite dans son émission télévisée « Vivement Dimanche » sur France 2. En 2020, les Victoires de la Musique Classique les invite à clôturer la cérémonie en direct sur France 3.
    Depuis sa création, le quatuor travaille régulièrement avec différents maîtres de la musique de chambre tels que Maurice Bourgue à Pont-Royal, Claire Désert à Paris, Thierry Escaich au Moulin d’Andé, le bordelais Christian Lauba (qui lui dédicace son dernier quatuor "Broadway Suite"), Eric Le Sage, Paul Meyer, Marie-Josèphe Jude, Jukka Perko, Jean-François Zygel, le Quatuor Strada, le Quatuor Voce mais aussi avec des artistes inattendues comme des duos avec Manu Dibango, Didier Lockwood, les chanteuses Zaza Fournier ou Yael NaÏm.Le Quatuor Ellipsos est soutenu par la Maison Selmer, D'Addario Woodwinds, Radio-France et la ville de Celles-sur-Belle. 
     

Programme

PAVANES
 
Maurice Ravel (1875-1937)

Pavane pour une infante défunte* 

Gabriel Pierné (1863-1937)
Introduction et variations sur une ronde populaire 

Fernande Decruck (1896-1954)
Pavane 

Thierry Escaich (né en 1965)
Le Bal 

Gabriel Fauré (1845-1924)
Pavane, opus 50* 

Isaac Albeniz (1860-1909)
Suite espagnole, opus 47* 
 
*Nicolas Herrouët, arrangements pour quatuor de saxophones
 

À propos

La pavane – danse de cour lente et majestueuse – était très en vogue dans l’Europe des XVIe et XVIIe siècles. Selon les sources, son nom dérive soit de la ville de Padoue (Padova en italien) d’où elle serait originaire, soit du mot latin (et espagnol) pavo, le paon. Voici plus de quatre siècles, elle fut déjà décrite par Thoinot Arbeau dans son Orchésographie (1589) : « Le gentilhomme la peut danser ayant la cape et l’épée. Et vous autres, vêtues de vos longues robes, marchant honnêtement avec une gravité posée. Et les damoiselles avec une contenance humble, les yeux baissés, regardant quelques fois les assistants avec une pudeur virginale. » Rien de tel dans le concert d’aujourd’hui ! La pavane y bénéficie d’une double cure de jouvence, grâce non seulement au répertoire des Pavanes de la musique française des XIXe et XXe siècles, mais aussi à leur interprétation flamboyante par quatre saxophones dont le timbre puissant et doux à la fois rend justice au caractère consubstantiel de la pavane, hiératique et somptueuse !

Crédit photo : Paris Photo Studio