Aller au contenu principal

Fil d'Arianne

  1. Accueil
  2. Carmen, Le Cid, Concerto pour guitare - Olivier Pelmoine, guitare - Orchestre de Caen
Saison / Concert
Mardi 01 février 2022 - 20H
Conservatoire & Orchestre de Caen - Auditorium Jean-Pierre Dautel

Carmen, Le Cid, Concerto pour guitare - Olivier Pelmoine, guitare - Orchestre de Caen

Tarifs

Avant concert
Entrée libre

Concert
Plein tarif

Normal : 21€
Abonné : 17€

Ce et groupes 
Normal : 19€
Abonné : 14€

Tarif réduit :
Normal : 12€
Abonné : 10€

Élèves : 6€

Avant-concert

Saison / Avant-concert

Mardi 01 février 2022 - 19H
Conservatoire & Orchestre de Caen - Petit Auditorium

Jules Massenet, premier grand prix de Rome en 1863

Concert

Saison / Concert

Mardi 01 février 2022 - 20H
Conservatoire & Orchestre de Caen - Auditorium Jean-Pierre Dautel

Carmen, Le Cid, Concerto pour guitare - Olivier Pelmoine, guitare - Orchestre de Caen

Distribution

  • , guitare

    Olivier Pelmoine

    guitare

    Concertiste éclectique et pédagogue passionné, Olivier Pelmoine s’est inventé un chemin personnel nourri de ses expériences multiples.Diplômé du Conservatoire National Supérieur et de l’École Normale de Musique à Paris, il est actuellement professeur au Conservatoire National de Région de Dijon et à l’École Supérieure de musique de Bourgogne Franche-Comté. Fondateur de l'association "Cordes d'Or", il est également directeur artistique du festival "Guitares à Dijon".Dédicataire de nombreuses œuvres, fruits de ses rencontres et échanges qu’il tisse avec les compositeurs actuels, Olivier Pelmoine enregistre en solo et en duo, six albums pour le label "Skarbo", salués par la critique internationale.

  • Orchestre de Caen

    L’Orchestre de Caen tel que nous le connaissons aujourd’hui est l’héritier direct de l’Orchestre de Chambre de Caen, formation constituée principalement de cordes fondée en 1951 par Jean-Pierre Dautel, alors directeur du conservatoire. Ses racines, beaucoup plus anciennes, remontent à 1827, date de la création de la Société Philharmonique du Calvados, en charge de l’organisation de concerts, de cours de chant et de solfège, qui donnera ensuite naissance au Conservatoire de musique de Caen en 1835.Depuis cette époque, les liens profonds unissant la diffusion professionnelle et la pédagogie n’ont eu de cesse d’être réaffirmés et confortés par les différentes collectivités tutelles. Entre 1983 et 1986, la Ville de Caen entreprend, avec le soutien de la Région Basse-Normandie et de l’état, la construction de l’actuel conservatoire, intégrant 2 auditoriums, dont un de 879 places. Cette réalisation, œuvre de l’architecte François Dupuis, concrétise l’adhésion à ce projet musical et culturel.En 2003, l’Orchestre de Caen et le Conservatoire de Caen ont été transférés à la Communauté d’agglomération Caen la mer devenue Communauté urbaine en 2017 et leurs missions territoriales ainsi élargies. En 2004, la création du club Appassionato, club des mécènes de l’Orchestre de Caen a également permis le développement de nouveaux projets, notamment en direction du jeune public, des familles, des personnes en situation de handicap et des écoles de la Communauté urbaine.L’Orchestre de Caen est désormais une formation symphonique de type Mozart dont la programmation laisse une place toute particulière au répertoire contemporain.Succédant à Claude Bardon, Olivier Cuendet, Pascal Rophé, Mark Foster et Vahan Mardirossian, Nicolas Simon est nommé chef principal de l’Orchestre de Caen en septembre 2020.

  • , direction

    Nicolas Simon

    direction

    Chef principal de l’Orchestre de Caen, fondateur, directeur artistique et musical de La Symphonie de Poche et du Philharmonicœur, directeur musical du Yellow Socks Orchestra, chef associé de l’orchestre Les Siècles, chef du projet Démos, Nicolas Simon est un chef d’orchestre « passeur », comme le décrit justement le critique Alain Cochard. Il s’attache sans relâche à toujours renouveler l’étroite proximité qui unit interprètes, compositeurs et auditoires.Nicolas Simon dirige régulièrement l’Orchestre de Chambre de Paris, l’Orchestre de l’Opéra National de Lorraine, l’Orchestre de Picardie, l’Orchestre de l’Opéra de Rouen, l’Orchestre de Chambre de Nouvelle-Aquitaine, l’Orchestre National de Lille, l’Orchestre de Bayonne Côte Basque.Il a également été apprécié à l’Orchestre National de France, l’Orchestre du Capitole de Toulouse, l’Orchestre Lamoureux, l’Orchestre Pasdeloup, l’Orchestre d’Auvergne, l’Orchestre Régional de Cannes PACA ; et à l’étranger, au London Symphony Orchestra, au SWR Sinfonie Orchester Baden-Baden und Freiburg, à l’Orchestre des jeunes de Palestine.

Programme

SEGUIDILLA

Jules Massenet (1842-1912)
Le Cid, Musique de ballet

Georges Bizet (1838-1875)
Suites de Carmen - extraits

Maurice Ohana (1913-1992)
Trois graphiques, concerto pour guitare et orchestre

À propos

Séville, l’Andalousie, l’Espagne – autant de mythes qui ont nourri l’imagination de Jules Massenet et de Georges Bizet. L’un comme l’autre ont composé un opéra – Le Cid d’après la tragi-comédie de Pierre Corneille, Carmen d’après la nouvelle de Prosper Mérimée – dont l’action se déroule à Séville. Du premier, on entendra les sept danses espagnoles du quatrième tableau (Acte II) : castillane, andalouse, aragonaise, aubade, catalane, madrilène, navarraise en autant de pièces fort caractéristiques ; du second, de rutilantes pièces choisies dans les deux Suites de Carmen. Si Bizet et Massenet proposent le portrait d’une Espagne imaginaire, il n’en va pas de même pour Maurice Ohana, nourri dès l’enfance au cante jondo andalou et aux improvisations des musiciens berbères au Maroc. Pour lui, « composer, c’est fatalement explorer ses racines ». Ainsi, reposant sur les structures rythmiques des grands genres du flamenco, les Trois Graphiques de 1957 se veulent « sobres et incisifs, avec la netteté des dégradés du noir au blanc, comme dans les eaux-fortes de Goya ».
¡Viva España!