Aller au contenu principal

Fil d'Arianne

  1. Accueil
  2. Programmation
  3. Façade(s) !
Saison / Concert / Pluridisciplinaire, Vocal
Mardi 28 novembre 2023 - 20H
Conservatoire & Orchestre de Caen - Auditorium Jean-Pierre Dautel

Façade(s) !

Avant-concert

Saison / Avant-concert

Mardi 28 novembre 2023 - 19H
Conservatoire & Orchestre de Caen - Petit Auditorium

Dame Edith Sitwell (1887-1964), poétesse anglaise

Concert

Saison / Concert / Pluridisciplinaire, Vocal

Mardi 28 novembre 2023 - 20H
Conservatoire & Orchestre de Caen - Auditorium Jean-Pierre Dautel

Façade(s) !

Distribution

  • , flûte traversière

    Fanny Laignelot

    flûte traversière

    Fanny Laignelot débute très tôt la flûte traversière à Royan, sa ville natale. Elle entre au CRR de Bordeaux et intègre rapidement le CRR de Paris puis le Pôle Supérieur Artistique Paris Boulogne-Billancourt.

    Fanny reçoit à l’unanimité un 1er prix de flûte traversière au CRR de Paris puis deux Diplômes Nationaux Supérieurs Professionnels de flûte et de piccolo. Elle est lauréate du Concours Prodige Art à Paris.

    Artiste aux multiples facettes, Fanny aime partager sa passion pour la musique à travers ses activités d’enseignante, de musicienne d’orchestre et de chambriste, mais aussi sur les planches des théâtres, festivals et scènes nationales. 

    Musicienne du Centre de Musique de Chambre de Paris, elle est régulièrement invitée au sein de plusieurs formations. Elle s’est notamment produite à la Philarmonie de Paris, la Seine Musicale, la Salle Cortot, Paris-Bercy ainsi qu’en Chine aux cotés de chefs et de solistes internationaux parmi lesquels figurent Nemanja Radulovic, Ibrahim Maloof, Anne Gastinel, Clément Saunier, Emmanuel Rossfelder, Juliette Hurel, Philippe Jarrouski, François Xavier Roth, Krzysztof Penderecki. 

    Fanny a co-fondé l’ensemble D’Cybèles, quatuor inédit composé de deux flûtes traversières, un alto et un accordéon. De cette union, et sous l’œil du talentueux chorégraphe Phillippe Lafeuille, est né « Oum Pa Pa ! », un spectacle musical de haut vol qui reçoit l’ovation du public.

    Fanny enseigne au Patronage Saint Pierre à Paris, au CRD de L’Hay-les-Roses et remporte récemment le poste d’Assistant d’Enseignement et 2nd Flûte au Conservatoire & Orchestre de Caen qu’elle intègre en janvier 2023.

  • , clarinette 
    Milène Delahaye

    Milène Delahaye

    clarinette 

    Après ses études au CRR-CSP de Paris auprès de R. Vieille, spécialisée comme clarinettiste basse à Paris auprès de J-M. Volta et P-O. Devaux, lauréate du concours de l’orchestre de la Marine Nationale sous la direction de  C. Kesmaecker, aux postes de clarinette puis clarinette basse solo. 
    Sa polyvalence artistique l’amène à participer à des concerts en formations diverses. Parallèlement enseignante diplômée, elle exerce dans différentes structures du territoire. Actuellement membre du H-Ekosi Wind Band et du trio Eoz, Milène est récemment nommée au Conservatoire & Orchestre de Caen. 
     

  • , saxophone

    Frédéric Vasseur

    saxophone

    Originaire de la région des Hauts-de-France, Frédéric Vasseur obtient les prix de saxophone et musique de chambre dans les conservatoires de Douai, Cergy-Pontoise et Saint-Maur-des-Fossés. Soliste pendant douze années dans l’orchestre de la Marine Nationale sous la direction de C. Kesmaecker, il intervient auprès d’orchestres comme l’opéra de Toulon (direction : D.C. Abell), ou encore l’ensemble Matheus (direction : J-C Spinosi)… Lauréat de prix nationaux et internationaux (1er prix aux concours Jmusiciens à Bruxelles, Saxtet Publications à Birmingham…) avec le quatuor de saxophones « Contraste » dont il est membre fondateur depuis 1998, Frédéric s’évertue à partager son expérience tant sur le plan artistique que pédagogique auprès d’élèves en conservatoire. Son activité l’amène à collaborer et représenter la marque française Selmer dans toute l’Europe lors de concerts et classes de maître.

  • , trompette
    Stéphane Bellenger

    Stéphane Bellenger

    trompette

    Stéphane Bellenger, ancien élève du Conservatoire de Caen, obtient sa médaille d’or et son prix d’excellence dans la classe de M. André Béllis. Il poursuit ses études avec Pierre Pollin (trompette solo de l’Orchestre National de France) avec lequel il obtient le 1er prix de la ville de Paris. A 22 ans, il intègre l’académie de Paris (AFPROJEM) où il apprend le travail d’orchestre avec les solistes de l’Orchestre de Paris. Pendant 10 ans il fait partie du quintette de cuivres Voluntary, puis créé l’Impérial Brass Band (35 cuivres et percussion) dans lequel il est aussi cornettiste pendant 17 ans. En 1991 il est nommé professeur au CRR de Caen et co-soliste de l’Orchestre de Caen. Son travail d’interprète lui permet d’aborder en soliste les concertos du répertoire (Haydn, Hummel, Tartini, Aroutiounian, etc.). Actuellement, il joue avec A. Bouvet (titulaire des grandes orgues de l’église Saint Etienne), le trio Voce Festive (trompette orgue et voix), le quintette de trompettes Orlikéa et dans Chromatique Muséum (cuivres jazz électro) à travers le monde. Ces différentes expériences lui permettent de s’enrichir musicalement en abordant un répertoire très diversifié.

  • , percussion
    Caroline Bernhard

    Caroline Chéri dit Lenault

    percussion

    Formée au conservatoire de Cannes en classe de percussion avec Benjamin Turrillo, elle passe ensuite son Diplôme d'Etudes Musicales à Montpellier avec Philippe Limoge puis rejoint le pôle supérieur de Bordeaux où elle obtient le DE et le DNSPM. Parallèlement elle se produit en orchestre avec le programme "Sympho new" dirigé par Philippe Bender, mais aussi avec l'Orchestre départemental de percussions de la côte d'azur, L'Orchestre national de Bordeaux Aquitaine et l'Orchestre de Bayonne. Elle participe également à divers festivals tels que "c'est pas classique" à Nice et "Musical'Ocean" à Lacanau. Depuis 2016 elle enseigne la percussion à Saint-Lô, Bayeux et au Conservatoire et Orchestre de Caen.

  • , violoncelle 
    Christophe Béguin

    Christophe Béguin

    violoncelle 

    Après des études au Conservatoire de Caen, avec notamment Michèle Lepinte comme professeur de violoncelle, puis au CRR de Paris, Christophe Béguin se consacre depuis à l’enseignement : au Conservatoire & Orchestre de Caen, où il enseigne le violoncelle et dirige l'Orchestre à cordes du 2nd cycle. Membre de 1995 à 2015 du Quatuor Tournières, avec lequel il joua régulièrement en Normandie, ainsi que dans divers festivals (Cluny, Montsapey, Panicale (Italie), Iles anglo-normandes, en Bolivie), il est depuis 2018 un des musiciens de l'Ensemble #LUX dont la formation à géométrie variable lui permet d'explorer des répertoires inédits. Il est depuis de nombreuses années membre de l’Orchestre de Caen, avec lequel il participe à la Saison, en formation symphonique ou bien en musique de chambre. Parallèlement à ces activités d'instrumentiste, il intervient depuis 2016 comme chef d'orchestre au sein de l'Orchestre Régional de Normandie, pour des actions culturelles et pédagogiques telles qu'Un enfant dans l'orchestre ou Un orchestre à l'école.

  • , violoncelle
    Camille Bloch

    Camille Bloch

    violoncelle

    Camille Bloch est titulaire de trois Masters obtenus à la Musikakademie de Bâle en pédagogie, violoncelle moderne et violoncelle baroque. Passionnée de musique ancienne, elle joue également de la viole de gambe.
    Elle collabore régulièrement avec diverses formations en France et à l'étranger et s'est produite dans les plus grandes salles et festivals européens (Vienne, Amsterdam, Gstaad, Roque d'Anthéron...)
    Depuis 2016, elle est membre du Conservatoire & Orchestre de Caen où elle enseigne le violoncelle moderne et baroque et participe à sa riche saison artistique.

  • , soprano
    Anne Warthmann

    Anne Warthmann

    soprano

    Après des études de piano au CRR de Caen, Anne Warthmann s’intéresse à la technique vocale et au répertoire du chant. Cette découverte la pousse vers des études pianistiques et vocales parallèlement à une solide formation pédagogique et de culture musicale. Titulaire des diplômes d’Etat de chant et de piano, elle se tourne vers la pédagogie et chante dans de nombreuses productions, notamment sous la direction de F.X. Roth ou N. Chalvin, par goût pour le travail scénique et l’opéra. Sa tessiture la mène vers l’opéra romantique, le Lied allemand, la mélodie française et la musique contemporaine.

  • , direction

    Nicolas Simon

    direction

    Chef principal de l’Orchestre de Caen depuis septembre 2020, fondateur, directeur artistique et musical de La Symphonie de Poche et du Philharmonicœur, directeur musical du Yellow Socks Orchestra, chef associé de l’orchestre Les Siècles, chef du projet Démos, Nicolas Simon est un chef d’orchestre « passeur », comme le décrit justement le critique Alain Cochard. Il s’attache sans relâche à toujours renouveler l’étroite proximité qui unit interprètes, compositeurs et auditoires.

    Nicolas Simon dirige régulièrement l’Orchestre de Chambre de Paris, l’Orchestre de l’Opéra National de Lorraine, l’Orchestre de Picardie, l’Orchestre de l’Opéra de Rouen, l’Orchestre de Chambre de Nouvelle-Aquitaine, l’Orchestre National de Lille, l’Orchestre de Bayonne Côte Basque.

    Il a également été apprécié à l’Orchestre National de France, l’Orchestre du Capitole de Toulouse, l’Orchestre Lamoureux, l’Orchestre Pasdeloup, l’Orchestre d’Auvergne, l’Orchestre Régional de Cannes PACA ; et à l’étranger, au London Symphony Orchestra, au SWR Sinfonie Orchester Baden-Baden und Freiburg, à l’Orchestre des jeunes de Palestine.

Programme

William Walton (1902-1983)
Façade – An Entertainment, sur des poèmes d’Edith Sitwell


Philip Glass (né en 1937)
Façades pour ensemble instrumental


Ralph Vaughan Williams (1872-1958)
Three Vocalises pour soprano et clarinette


Julian Anderson (né en 1967)
Lucretius pour soprano et percussion

À propos

Koyaanisqatsi est un fascinant documentaire expérimental (sans acteur ni scénario) de Godfrey Reggio sorti en 1982. En langue hopi, son titre signifie “ vie folle, dans la tourmente, déséquilibrée, désintégrée, qui appelle une autre façon de vivre ”. Sur une bande-son de Philip Glass, il propose des images jouant sur les échelles d’espace et de temps pour montrer au spectateur, sous un angle différent, le monde où il vit. Façades a été composé pour ce film, mais n’y ayant pas trouvé de place, s’est trouvé intégré comme n° 5 dans Glassworks (1982). « Dans un espace aussi immense, dans un temps si vaste » : c’est également à l’espace et au temps que fait référence le texte du poète latin
Lucrèce (ca. 95 avt J.C - ca. 55 avt. J.C.) sur lequel Julian Anderson base sa cantilène Lucretius, qui partage avec les Three Vocalises (1958) de Ralph Vaughan Williams une même pureté limpide. Tout différent se révèle Façade (1922) de William Walton, accompagnant la déclamation des poèmes d’Edith Sitwell. Expérimentant avec les sonorités et les rythmes – When / Sir / Beelzebub called for his syllabub [Quand / Monsieur / Belzébuth a demandé son programme] –, ces poèmes inspirent au compositeur une musique bariolée, gaie et d’un dynamisme exaltant !

Crédit photo : Lyodoh Kaneko